Posted on: 8 juillet 2019 Posted by: Rock'in'Shake Comments: 0
Clara Luciani - C.Rougetet

Du 3 au 5 juillet 2019, à l’Hôtel de Ville de Paris (4e)

Trois jours durant, le parvis de l’Hôtel de Ville parisien a été foulé par plus de 100.00 festivaliers. Retour sur les temps forts de la neuvième édition du Fnac Live.

Le concept

Le principe du festival est simple. Des concerts entièrement gratuits, d’une heure maximum, avec chaque soir sept artistes programmés sur la grande scène du parvis et, en parallèle, jusqu’à trois dans les salons de la mairie de Paris pour des concerts plus confidentiels. Une grand-messe musicale où Eddy de Pretto, Clara Luciani ou encore Therapie Taxi et Roni Alter ont répondu présents.

Demandez le programme !

Jour 2 : Après Delgres, Radio Elvis ou bien le phénomène Aya Nakamura, une toute autre ambiance s’installe le deuxième jour. En tête d’affiche sur la scène au grand Air, Clara Luciani, Flavien Berger et Eddy de Pretto. Si la première oscille entre les spectres de la pop et du rock, le dernier transporte le public avec son style mi-chanson, mi-hip hop. Un sans faute pour les deux jeunes pousses de la scène hexagonale, applaudis en conséquence. En parallèle, Roni Alter ouvre le bal sur la scène du salon. Un concert intimiste, loin du tumulte de la grande scène, où l’univers folk de la chanteuse se révèle au fil des notes. Elle laisse ensuite sa place à Bertrand Belin, où le temps paraît suspendu à l’écoute de ses épopées.

Jour 3 : La chaleur prend de nouveau ses quartiers d’été dans les rues de la capitale. Pas de quoi décourager les festivaliers venus applaudir les artistes de cette ultime journée du Fnac Live. Autre style, autre ambiance avec l’extravagance scénique de Kiddy Smile, l’énergie provocatrice de Therapie Taxi ou encore l’OVNI rock Anna Calvi. Le marathon se termine par l’électro d’Agora.

TEXTE & PHOTOS : Clémence Rougetet

Leave a Comment