Posted on: 28 août 2019 Posted by: Rock'in'Shake Comments: 0
VIOLENT FEMMES

Hotel Last Resort

La recette de Violent Femmes est simple : une guitare des plus minimalistes, une voix nasillarde et une mélodie qui revient en boucle. Trente-six de carrière et neuf albums à leur actif, ce dixième long format est le compagnon idéal pour ceux (et celles) qui souhaitent voguer vers de grands espaces. Exit la fougue punk de leurs débuts, au profil de cette folk-country dont le pays de l’Oncle Sam garde farouchement ses secrets. Décapant, ce nouvel opus fonctionne comme un parfait gommage : l’écoute des treize morceaux vous régénère les tympans. Vient alors le troublant titre “Paris to Sleep”, en hommage à notre capitale meurtrie par le terrorisme. Les reptiliens de Violent Femmes concluent sur un “God bless America”, dont la verve se fait l’écho de celles et ceux qui s’opposent au raisonnement trumpien.

Coups de cœur : “Another chorus” et “Paris to Sleep”

Label : [Pias]

Date de sortie : 26 juillet 2019

Site de l’artiste 

Leave a Comment