Posted on: 18 décembre 2019 Posted by: Rock'in'Shake Comments: 0

2019 s’achève doucement et laisse derrière elle une année riche de découvertes et de confirmations. L’occasion de s’attarder sur quinze albums qui ont retenu notre attention.

  1. VENTURA – Ad Matres

Ils sont Suisses et ont rompu leur vœu de silence après la sortie de leur précédent album, Ultima Necat, en 2013. Ventura revient avec Ad Matres, nouveau long format composé de dix nouvelles pistes. L’apparente mélancolie du trio lausannois laisse progressivement place à une énergie vive, aboutissant à une atmosphère des plus lumineuses.

  1. THE BLUE BUTTER POT – Let Them Talk

Ambiance Far West. Logique pour ce duo de Bretons direz-vous. The Blue Butter Pot propose un billet simple pour danser sur les pistes de la country blues et de la folk. Car ces deux marabouts du rock ne lésinent pas sur les décibels tonifiants, voir même tonitruants. Ne loupez surtout le coche, vous en mordrez les tympans.

  1. MAGON – Out in the dark

Afin d’éblouir votre hiver, laissez-vous porter par la fougue psychédélique de ce talent originaire de Tel Aviv. Parisien d’adoption, Magon a de l’énergie à revendre. Des perles indie-rock viennent se glisser ici et là, insufflant ainsi à cet album un vent frais, parfait pour oxygéner vos oreilles.

  1. SAÏKALY – Quatre murs blancs

Pas question de rester de marbre quant au talent de Mathieu Saïkaly. La poésie qui se dégage dans son nouvel essai, Quatre murs blancs, laisse entrevoie des morceaux oscillant entre indie-folk et rock. Un grand écart pleinement assumé et de qualité, où l’artiste s’avère être un fin bâtisseur.

  1. FRANCK & DAMIEN – You can find your way

Prenez place dans votre canapé, un vert de thé à la main, pour faire la connaissance de Franck & Damien. Ce tandem bordelais porte haut l’étendard de la folk à la française. Délicate comme de la soie et envoûtante comme l’odeur du vin chaud à la cannelle, leur musique est une aventure acoustique.

  1. JESSE MAC CORMACK – Now

Dans la série folk, Jesse Mac Cormarck fait parti des jeunes talents, dont l’avenir s’avère prometteur. Le Montréalais se lance dans une carrière solo, après plusieurs années de collaboration, avec Now. Cet artiste protéiforme, oscillant avec aisance entre rock et blues, est un diamant brut. À écouter sans plus tarder…

  1. ONE RUSTY BAND – Voodo Queen

À eux deux, ils forment la paire. D’un côté, vous avez Greg (chant, guitare, batterie et harmonica). De l’autre, Léa (claquettes acrobatiques et Washboard). De leur complicité est né le projet One Rusty Band. La magie opère instantanément avec leur rock-blues tonitruant, rappelant instantanément les grands espaces nord-américains.

  1. COLLINE HILL – Shelter

La folk s’écrit également au féminin. Et la Bretonne expatriée en Belgique en tire ses lettres de noblesse avec Shelter. Colline Hill s’inscrit dans la pure tradition folk americana. Sept morceaux de belle facture, où la philosophie de se concentrer uniquement sur l’essentiel est le fil rouge de ce sublime album.

  1. TEMPLES – Hot Motion

Guitares rutilantes, ambiance rock des années 60, telle est la quintessence même du combo d’outre-Manche. Temples, c’est tout simplement un univers en reliefs, hauts en couleur, où le psyché attire les tympans. Sans vraiment sortir de sa zone de confort, Temples offre néanmoins un album raffiné.

  1. HALF MOON RUN – A blemish in the great light

Le Canada est de nouveau à l’honneur, grâce à Half Moon Run. Le quatuor montréalais revient sur le devant de la scène avec dix nouveaux titres, proposant un grand écart entre rock et indie-folk. Une montagne russe acoustique où leur douce mélancolie vient vous réconforter, portée par une symbiose voix-instruments organiques.

  1. THE INTERRUPTERS – Fight the good fight

Hors-de-question de ne pas évoquer les tonitruants The Interrupters. Leur troisième album, Fight the good fight, est énergique, où les douze morceaux sont menés à la baguette. Ils signent ici une leçon intensive de ska punk, où leur musique est tant corrosive que directe. Nul doute que vous n’en sortirez pas indemnes à l’issue de cet album.

  1. LLOYD – Black Haze

Attention, OVNI (objet à bonnes vibrations non-identifié) ! La fratrie LLOYD arrive à grands pas sur la scène indé hexagonale. Le combo parisien s’affranchie des barrières en jonglant volontiers entre rock, blues et un accent oriental sur l’un de ses titres. Les frangins signent une belle épopée dont il faudra suivre les prochains épisodes.

  1. BLACKFEET REVOLUTION – Made in blackfeet

Onze. C’est le nombre d’années qu’il aura fallu au tandem parisien pour faire le grand saut du premier album depuis sa création. Et le résultat est au rendez-vous. Car avec Blackfeet Revolution, vous vous engagez dans un marathon rock, où chacune des quatorze pistes foulent vos tympans avec vigueur. Nul doute que l’avenir est synonyme de succès pour eux.

  1. LAST TRAIN – The Big Picture

Leur retour était parmi les plus attendus de cette année 2019. Et il est mérité. Le quatuor alsacien est une promesse de fougue et d’adrénaline. D’ailleurs, leur second album est d’ailleurs la preuve formelle que le rock hexagonal n’est pas mort. The Big Picture confirme la qualité Last Train avec brio.

  1. KO KO MO – Lemon Twins

Trois syllabes pour un duo. Trois syllabes pour qualifier un rock survitaminé, à l’image de K20 et et de Warren, les porteurs du projet. Les KO KO MO ne laissent pas indifférents, offrant une véritable transe acoustique. Les amoureux de décibels ne peuvent qu’apprécier la tornade nantaise. Qui de vous ou d’eux sera KO en premier ?

Leave a Comment