Posted on: 19 janvier 2020 Posted by: Rock'in'Shake Comments: 0
Isaac Delusion - C.Rougetet

Le 18 janvier 2020 au Stereolux (Nantes)

Tandis que le froid hiver prend (enfin) ses quartiers, faites une pause musique au Stereolux pour vous réchauffer. À l’intérieur, en salle Micro, se prépare le concert d’Isaac Delusion, avec en ouverture Buvette. Laissez de côté bonnets et écharpes pour venir réchauffer cœurs et âmes.

Round 1 : Buvette

Véritable OVNI, Buvette nous vient de Suisse. Si l’on devait impérativement coller une étiquette, le duo navigue vers les confins de l’électro-pop. C’est donc à eux de commencer la soirée, proposant une interprétation live de leur musique quelque peu abstraite. L’arrivée du chanteur est discrète, chapeau vissé sur sa tête. Un minimalisme appréciable mais dont les boucles électro peuvent sembler routinières.

Round 2 : Isaac Delusion

Après un court interlude, la scène est prête, les lumières se tamisent. Les hôtes de la soirée prennent place. Accompagné d’un bassiste, d’un batteur et d’un claviériste, le duo se transforme en quintette sur scène. Peu enclins au discours d’introduction, Isaac Delusion démarre avec “Isabella”. La carte indie-pop est d’emblée mise en avant. Le concert avance et arrive leur reprise du titre “Couleur menthe à l’eau”. Les seize morceaux que compte le set s’enchaînent, permettant une symbiose totale avec le public nantais. Le tandem parisien livre une belle performance qui mérite d’être programmée sur une plus grande scène, afin de prendre davantage d’ampleur.

TEXTE & PHOTOS : Clémence Rougetet

Leave a Comment