Posted on: 25 mars 2020 Posted by: Rock'in'Shake Comments: 0

Common Ground

Passer des tables de mixage en tant qu’ingénieur du son et producteur à l’enregistrement de son premier album, il n’y a qu’un pas. Et c’est justement ce qu’a fait Andrew Lyden, aka The Clock Goes red. Tel un phénix renaissant de ses cendres, le Gallois révèle ici une phase cachée de sa personnalité : un ADN rock-blues. Une musique riche en nuances, où aucun morceau ne démérite. Se créé à l’écoute de cet opus une part de mystère aidant l’imagination de l’auditeur à vadrouiller vers un ailleurs propre à chacun, ce qui fait de Common Ground une création tant imprévisible que magnétique.

Coups de cœur : “New sensation” et “Man without woman”

Label(s) : Noa Music

Date de sortie : 5 février 2020

Site de l’artiste 

Leave a Comment