Posted on: 16 juillet 2021 Posted by: Rock'in'Shake Comments: 0
Nursery - © Clémence Rougetet

Le 15 juillet 2021, Le Ferrailleur, Nantes.

Mon premier indice s’appelle “Concerts Sauvages”. Mon second indice se tient au Ferrailleur. Mon tout arrive à goupiller seize titres en l’espace d’une heure. Je suis ? Je suis ? Nursery. Quatorze mois se sont écoulés depuis leur passage au Stereolux, en première partie de Vox Low.

Venu défendre son album Eugenia, sorti en janvier 2020, le trio Nantais embrase rapidement la scène estivale du Ferrailleur. Une incandescence post-punk vient alors illuminer le Quai des Antilles. Soixante minutes où les riffs tombent comme des feuilles, appelant ainsi notre cerveau à décrocher.

En effet, l’énergie de Nursery réside par son côté libérateur, appelant dans la foulée à revoir notre rapport physique à la musique. Leur set a de quoi faire bouger nos chevilles et nos corps rouillés par les différents confinements de l’an passé. Ne manque juste un soupçon d’échange avec le public, afin de fluidifier un set qui déborde d’urgence, celle de vouloir jouer à nouveau sur scène

Si vous êtes d’humeur voyageuse intrépide, un petit conseil, ne passez pas à côté de Nursery.

TEXTE & PHOTOS : Clémence Rougetet